Rejoignez l'aventure, ensemble créons le commun de la gestion de l'énergie !

OwnTech recrute ! Ci-dessous vous trouverez les offres ouvertes. Des questions ? N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des précisions. Vous pouvez également nous envoyer votre candidature spontanée, que nous étudierons avec la plus grande attention.

Informations générales

Référence : UPR8001-LUILAV-005
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 24 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 10 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2462€ et 2642€ brut
Niveau d’études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La gestion de l’énergie est une technologie cruciale pour la transition écologique, que ce soit au niveau de la production d’énergie décarbonée, pour adapter cette énergie aux modes de transports électriques, au nord comme dans les pays en voie de développement.

Dans ce contexte, le laboratoire de recherche LAAS-CNRS lance un projet de start-up appelé OwnTech. Le projet OwnTech propose une rupture dans la gestion de l’énergie par la démocratisation de l’électronique de puissance, en rendant cette technologie qui est très complexe plus compréhensible et accessible.

Ce produit communautaire et open source permettra à tous d’innover dans l’électrification progressive de nos sociétés. Concrètement, l’innovation porte sur le développement d’un convertisseur de puissance reprogrammable et multi-fonction, soit un « Software defined power converter ». Ce convertisseur implémente une abstraction entre la couche matérielle et la couche logicielle qui permet de reconfigurer le dispositif en fonction du cas d’usage. La généricité matérielle permet de standardiser une technologie jusqu’alors spécifique à chaque cas d’application. La modularité logicielle permet d’adresser plusieurs cas d’usages simplement au travers d’une reprogrammation logicielle. Cette flexibilité permet l’émergence d’une communauté de développeurs qui peuvent enrichir une librairie de fonctionnalités logicielle open-source.

Dans le cadre de cet accompagnement, nous recherchons un.e ingénieur.e automaticien, dont la mission principale porte sur la conception et l’implémentation d’algorithmes de commande, embarquées dans notre software defined power converter. Ces algorithmes constituent la clé de voûte de la création de cette librairie de fonctions logicielles pour permettre d’initier le processus de création communautaire.

Activités

Dans une équipe dynamique de 8 personnes, en tandem direct avec un.e second.e ingénieur.e automaticien.ne, vous aurez la charge du développement du framework de contrôle de puissance open source d’OwnTech.

Le prototypage algorithmique pourra se faire à l’aide d’outils de simulations numériques tels que Matlab Simulink tandis que l’implémentation sera réalisée en C embarqué et s’insérera dans un « real time operating system » qui coordonnera les tâches à temporalité critique et les tâches moins prioritaires telles que la communication. Une bonne compréhension de l’embarqué et des RTOS est donc nécessaire.

En parallèle, des compétences dans l’apprentissage machine supervisée tel que les régressions paramétriques et méta-paramétriques sont recherchées mais non obligatoires. L’ingénieur.e aura l’occasion de progressivement approfondir ses connaissances sur le sujet au cours de sa mission.

Ainsi, la connaissance des algorithmes de commande appliquée à des convertisseurs de puissance est recherchée.

La connaissance du domaine spécifique hardware de l’électronique de puissance est souhaitable mais non obligatoire. L’ingénieur.e aura l’occasion de progressivement approfondir ses connaissances sur le sujet au cours de sa mission.

Plusieurs algorithmes seront ainsi développés et partagés comme des bibliothèques d’exemples dont la complexité sera croissante. L’utilisateur.trice pourra alors s’approprier de ces exemples pour créer sa propre fonctionnalité qui répondra à son cas d’usage.

Une attention particulière sera donnée à la pédagogie et à la documentation de ces exemples pour que la communauté d’utilisateur.trices soit capable de déployer la bibliothèque avec aisance.

La documentation sera rédigée en anglais, l’équipe elle, parlera français. L’aptitude de la candidate ou du candidat à communiquer et vulgariser son travail sera fortement appréciée, le but principale du projet étant de diffuser des connaissances au plus grand nombre.

De même il est souhaité que la candidate ou le candidat ait une expérience de travail dans un projet collaboratif et ait des connaissances en gestion de dépôts numériques type Git. La gestion des issues, et le partage des tâches liés au développement communautaire est une compétence attendue.

Si l’esprit maker vous anime, si vous aimez autant la technique que son impact social, ce poste est fait pour vous.

Compétences

– Anglais écrit, lu et parlé
– Travail en équipe
– Suite LibreOffice ou équivalente
– Modélisation de systèmes multi-physiques (moteurs, pompes, ..)
– Analyse et simplification de modèles pour synthèse d’un modèle de commande
– Synthèse de loi de commande par retour de sortie (PI, PID, 2p2z…)
– Commande par retour d’état (state-feedback)
– Matlab Simulink
– RTOS
– C embarqué niveau avancé
– Des connaissances technico-pratiques de développement sur cible micro-contrôleur
– Des connaissances technico-pratiques en électronique de puissance seraient fortement appréciés
– Des connaissances sur l’apprentissage machine paramétrique supervisée seraient appréciés
– Gestion de dépôts numériques type Git

Contexte de travail

Participer au lancement d’un projet communautaire est une expérience humaine forte et enrichissante qui vous permettra de façonner le système de bout en bout avec un panel de tâches extrêmement varié. Si ce défi vous intéresse, vous rejoindrez une équipe de 8 personnes aussi motivés que vous, qui souhaitent partager leurs connaissances pour créer une technologie utile et open source, afin d’apporter une nouvelle vision durable au monde de la gestion de l’énergie. Tout cela dans une atmosphère de travail conviviale et décontractée.

Au sein du laboratoire LAAS-CNRS, vous disposerez de tout les outils vous permettant de développer dynamiquement, et d’itérer rapidement pour créer collectivement un produit à la pointe de l’innovation en se basant sur un premier “minimum viable product” précédemment développé et opérationnel sur table.


Postulez

Informations générales

Référence : UPR8001-LUILAV-006
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 1 décembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2462€ et 2642€ brut
Niveau d’études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La gestion de l’énergie est une technologie cruciale pour la transition écologique, que ce soit au niveau de la production d’énergie décarbonée, pour adapter cette énergie aux modes de transports électriques, au nord comme dans les pays en voie de développement.

Dans ce contexte le laboratoire de recherche LAAS-CNRS lance un projet de start-up appelé Owntech. Le projet propose une rupture dans la gestion de l’énergie par la démocratisation de l’électronique de puissance, en rendant cette technologie qui est très complexe plus compréhensible et accessible.

Ce produit communautaire et open source permettra à tous d’innover dans l’électrification progressive de nos sociétés. Concrètement notre innovation porte sur le développement d’un convertisseur de puissance reprogrammable et multifonction, soit un « Software defined power converter ». Ce convertisseur implémente une abstraction entre la couche matérielle et la couche logicielle qui permet de reconfigurer le dispositif en fonction du cas d’usage. La généricité matérielle permet de standardiser une technologie jusqu’alors spécifique à chaque cas d’application. La modularité logicielle permet d’adresser plusieurs cas d’usages, simplement, au travers d’une reprogrammation. Cette nouvelle flexibilité permet l’émergence d’une communauté de développeurs qui peuvent enrichir une librairie de fonctionnalités logicielle open-source.

Dans ce contexte, ce poste d’ingénieur.e IoT porte sur le déploiement d’une plateforme de monitoring distant pour ce “software defined power converter”. Cette plateforme permettra de recueillir des données d’usages lié au fonctionnement des convertisseurs, mais aussi de permettre l’analyse du vieillissement et de la dégradation progressive de ces dispositifs.

Activités

Vous serez en charge du déploiement de la plateforme IoT de OwnTech et de ses interfaces, d’une part avec le convertisseur et d’autre part avec le serveur distant qui hébergera et traitera l’information.
Du coté du micro-contrôleur vous aurez la responsabilité de l’implémentation de l’API de bas niveau qui transmettra les données au serveur. Cette API bas niveau sera déployé dans un environnement à temps contraint sur un système d’exploitation à temps réel (RTOS) et devra partager son temps d’exécution avec des tâches à temporalité critique tels que la tâche de contrôle du flux de puissance.
La connaissance du domaine spécifique hardware de l’électronique de puissance est souhaitable mais non obligatoire. L’ingénieur.e aura l’occasion de progressivement approfondir ses connaissances sur le sujet au cours de sa mission.

Du côté serveur distant, vous aurez la responsabilité de l’implémentation d’une plateforme qui permettra la visualisation de la donnée mais également de lancer des requêtes d’information pour les post-traiter et analyser l’état de santé des convertisseurs.
Vous œuvrerez en collaboration étroite avec un.e ingénieur.e automaticien.ne pour produire une solution complète permettant d’estimer l’état de vieillissement des convertisseurs. Cela permettra également de disposer d’une solution nouvelle pour générer des datasets d’usage réels dans le domaine particulier de la conversion de puissance.
Une attention particulière sera donnée à la pédagogie et à la documentation de votre travail pour que la communauté d’utilisateur.trices soit capable d’utiliser l’outil de monitoring sans difficultés.

La documentation sera rédigée en anglais, l’équipe elle, parlera français. L’aptitude de la candidate ou du candidat à communiquer et vulgariser son travail sera fortement appréciée, le but principal du projet étant de diffuser des connaissances au plus grand nombre.

De même il est souhaité que la candidate ou le candidat ait une expérience de travail dans un projet collaboratif et ait des connaissances en gestion de dépôts numériques type Git. La gestion des issues, et le partage des tâches liés au développement communautaire est une compétence attendue.

Si l’esprit maker vous anime, si vous aimez autant la technique que son impact social, et si vous êtes familier.re des hackathons et des challenges makers, ce poste est fait pour vous.

Compétences

· Anglais écrit, lu et parlé
· Travail en équipe
· Suite LibreOffice ou équivalente
· RTOS
· C embarqué niveau avancé
· Java
· Des connaissances technico-pratiques de développement sur cible micro-contrôleur
· Des connaissances technico-pratiques en solutions IoT
· Gestion de dépôts numériques type Git

Contexte de travail

Participer au lancement d’un projet communautaire est une expérience humaine forte et enrichissante qui vous permettra de façonner le système de bout en bout avec un panel de tâches extrêmement varié. Si ce défi vous intéresse, vous rejoindrez une équipe de 8 personnes aussi motivés que vous, qui souhaitent partager leurs connaissances pour créer une technologie utile et open source, afin d’apporter une nouvelle vision durable au monde de la gestion de l’énergie.

Au sein du laboratoire LAAS-CNRS, vous disposerez de tous les outils vous permettant de développer dynamiquement, et d’itérer rapidement pour créer collectivement un produit à la pointe de l’innovation en se basant sur un premier “minimum viable product” précédemment développé.

Ce poste sera en tandem direct avec un.e ingénieur.e automaticien.ne et ensemble vous développerez le pendant d’instrumentation à distance de ce projet communautaire.

Postulez